Head Shoulders Knees & Toes Ofenbach

DraftCity ~ SAW : un classique parti de rien

SAW : un classique parti de rien Publié le 2022-10-31 19:35:40

La saga de films Saw compte actuellement 9 films, 9 films qui n'étaient pas voués à voir le jour dès le départ... Cette saga culte de snuff movies en a fait frissonner plus d'un et on va voir pourquoi !

 

PREMIER FILM, LE SYNOPSIS

L'histoire commence dans une salle de bains désaffectée où Adam Stanheight, photographe, et Lawrence Gordon, médecin, se réveillent aux coins opposés de cette pièce. Ils sont dans le noir et sont enchaînés à la cheville à des canalisations étranges et crasseuses. Lorsque la lumière s'allume, une horloge indique 10 heures et le dégoût survient à la vue d'un corps allongé au centre de la pièce dans une marre de sang, avec le crâne complètement ouvert, tenant un revolver et un magnétophone
En fouillant, les deux protagonistes trouvent, dans leurs poches respectives, des cassettes avec écrit "play me" signifiant "écoutez-moi". En les écoutant, les règles du jeu sont données. La cassette de Adam dit qu'il doit s'échapper de la salle de bains et celle de Lawrence informe qu'il doit tuer Adam avant 18 heures, faute de quoi, son épouse et sa fille seront tuées tandis que lui sera laissé pour mort dans cette pièce horrible. 
Quelques minutes plus tard, ils trouvent des scies à métaux qui sont incapable de scier leurs chaînes mais capables de scier autre chose pour sortir vivante de la pièce, si cela est possible. 

Avec ces indices, Lawrence comprend qu'ils se trouvent dans un piège d'un tueur en série nommé Jigsaw, le tueur au puzzle qui ne tue pas directement ses victimes, il fait en sorte de les mettre dans des situations complexes afin qu'ils puissent sortir vivants d'eux-mêmes ; le but de ces actions sont que les victimes doivent sortir avec une meilleure appréciation de la vie. 

 

 

UN DEPART FRACASSANT MALGRE LES PROBLEMES

Le réalisateur James Wan ainsi que le scénariste Leigh Whannell voulait écrire et produire un film après être sortis d'une école de cinéma ; c'est après avoir vu le film Le projet Blair Witch que les deux hommes ont pensé à un petit film à huit clos. 

Le scénario du premier film a été proposé à un producteur de Sydney, étant tous deux australiens, cependant, ça commence mal puisque le scénario n'intéresse pas du tout ce producteur. Plus tard, ce même scénario a été proposé de nombreuses fois entre 2001 et 2002, sans succès. Un producteur donne le conseil suivant : aller à Los Angeles pour proposer ce film. 
Lorsqu'ils arrivent à LA, ils décident de faire un court-métrage reprenant le postulat de base, mais c'est seulement en avançant dans le temps qu'ils ajoutent des détails : les personnages attachés, le cadavre au centre de la pièce qui est en fait le tueur lui-même, et même le nom du film.
Ils finissent par tourner le film avec la petite somme de 1,2 million de dollars, ce qui est très peu pour un film soyons honnêtes, en seulement 18 jours avec des décors construits en à peine une journée : le film fut un énorme succès qui a rapporté 103 096 345 $ de recette à travers le monde et ce malgré de nombreuses critiques. Il s'agit d'un des films d'horreur les plus rentables de l'histoire avec Scream.

 

 

 

Pour conclure, faites comme James Wan et croyez en vos rêves.
Merci d'avoir lu et à bientôt sur DraftCity !

 

 




Commentaires de l'article
Oups! Tu as été arrêté par Frank ! Pour commenter, tu dois te connecter à ton compte DraftCity.
Il n'y a aucun commentaire pour le moment, soit le/la premier(e) !